Vous êtes ici

La fabrication de l’Huile de colza

Fabrication de l'huile de colza

 

Pour tout savoir sur la fabrication de l'huile de colza, et les différentes étapes qui permettent de passer du champs de colza à l'huile végétale. 

 

Les différentes étapes de la fabrication de l’huile de colza

Le processus de fabrication de l’huile de colza se découpe en plusieurs étapes.

  • 1ère étape : Le broyage.

Etant donné que les graines sont trop petites pour passer dans le moulin, elles sont aplaties entre 2 cylindres d’acier très proches l’un de l’autre pour obtenir des flocons de graine.
Une fois ces flocons obtenus il s’agit de faire évacuer l’eau que contient encore le produit obtenu.

  • 2ème étape : L'extraction de l'eau

Il existe alors 2 méthodes pour procéder à cette extraction : par force centrifuge à froid pour obtenir de l’huile de colza. On peut aussi procéder par la chaleur, et l'on obtient alors l’huile de colza grillé au gout légèrement torréfié, celle que nous produisons dans notre Moulin de Montoison

Pour cette 2eme méthode, utilisée dans notre moulin de Montoison, les flocons sont placés dans des casseroles appelées bacholes en patois, puis ils sont remués. L’hélice plongée dans ces chaudrons va permettre un chauffage uniforme. Le chauffage s’effectue au gaz à 60° environ, c’est une chaleur douce et bien répartie. Ces huiles sont des huiles gastronomiques c’est-à-dire qu’elles sont pressées à chaud pour faire ressortir leur gout légèrement grillé torréfié très caractéristique. Par ce procédé c’est la saveur qui est recherché, à la différence des huiles vierges qui ne sont pas chauffées et où l’on recherche plutôt l’apport en vitamines. Cette étape de chauffage dure entre 15 et 20 minutes.

  • 3ème étape : La pression 

Lorsque cette préparation est prête il est temps de passer à l’extraction pour obtenir l’huile de colza grillé aussi appelée "huile de chou".

La pâte obtenue après avoir été chauffée est placée dans une presse afin de récupérer l’huile. Deux scourtins sont positionnés, dans le fond, et au-dessus de la presse. Il s’agit de petit tapis tissés en fibre synthétique, qui permettrons le filtrage de l’huile obtenue. Les deux presses utilisées ont une pression hydraulique de 250 bars chacune.

Les deux extrémités de la presse vont exercer une pression sur la pâte, ce qui permettra d’obtenir de l’huile de Colza Grillé. Après 30 minutes de pression, toute l’huile contenue dans cette pate s’écoule par la gargouille jusqu’au récipient placé en dessous de la presse pour la collecter.

Une fois la pression terminée, il reste au fond de la cuve le résidu sec et dur appelé tourteau. Ce bloc est réduit en poudre et peut être utilisé comme complément alimentaire pour le bétail. A l’Huilerie Richard à Montoison il est donné en alimentation aux 2 ânes de l’entreprise. Il faut environ 4kg de graines de colza pour produire 1 litre d’huile de colza grillé.

  • 4ème étape : La décantation 

C'est la dernière étape. Une fois recueillie l'huile sera mise en cuve et laissée au repos pour quelques jours. Cette étape est la décantation, elle dure en général de 10 à 12 jours. Elle permet de séparer l’huile de ses impuretés qui sera ensuite filtrée une seconde fois sur papier buvard.

 

 

L’embouteillage de l’huile de colza grillé.

La dernière étape consiste à mettre en bouteille l’huile de colza grillé produite. Le conditionnement s’effectue dans des bouteilles en verre ou dans des bidons métalliques appelés Estagnon (selon le mot Provençal). Nos équipes de logistique préparent des conditionnements en 25 cl, 50 cl, 1 litre ou 5 litres.

L’opération consiste à embouteiller l’huile de colza grillé dans les différents contenants verre ou métal, puis de les passer à la chaine dans une machine qui positionne le bouchon et le serti, puis qui vient apposer l’étiquette. Les bouteilles ainsi prêtes sont ensuite acheminées vers les boutiques, dans les 17 camions magasins qui sillonnent les routes de la région Rhône Alpes pour de la vente directe à domicile, ou par transporteur privé dans toute la France pour les clients qui passent commande sur le site Internet.

 

Pour en savoir plus sur la fabrication et les bienfaits de l'huile de colza 

Les champs de colza de la vallée de la Drôme.

Le printemps venu, les paysages Drômois se parent de jaune, et les champs de colza arrivent à maturité. Le colza est une plante annuelle dont l'origine est néerlandaise, et dont le nom se traduit par "graine de chou". La culture du colza est principalement destinée à l'alimentation animale, à la préparation d'huile alimentaire mais aussi à la production de biocarburant. Les fleurs de colza sont d'un jaune éclatant et produisent un nectar abondant avec lequel les abeilles font un miel riche en glucose et de couleur claire.

La culture du colza

Le colza se sème à l'automne, vers la mi-octobre, période où le temps est humide mais où le sol n'est pas encore trop froid et n’a pas gelé. Il faut semer une graine tous les 6 cm et l'enterrer à environ 3 cm de profondeur. En avril, la tige s'allonge pour atteindre sa taille adulte (environ 1 m). A la fin du mois d'avril a lieu la floraison : les champs de colza se recouvrent à ce moment-là d'une multitude de petites fleurs jaunes très odorantes. Il ne reste alors plus qu'à patienter jusqu'au mois de juillet pour pouvoir moissonner le colza.

Utilisation du Colza

Hormis le colza fourrager, particulièrement apprécié des éleveurs qui disposent d’un fourrage vert pour leur bétail, ou la transformation en carburant, la fleur de colza est surtout utilisée dans la production d’huile végétale alimentaire. C’est avec le tournesol et l’olivier l’une des trois principales sources d’huile végétale en France.

Au mois de juillet, c’est la saison des moissons. Les moissonneuses batteuses quadrillent les champs de colza pour récolter les précieuses petites graines noires. Les graines sont séparées mécaniquement des écosses dans lesquelles elles sont protégées. Puis un deuxième tri est effectué manuellement afin de bien séparer les graines de leur enveloppe. Les graines ainsi récupérées et triées sont alors emportées au moulin pour procéder à l’extraction de l’huile de colza.

 

Les bienfaits de l’huile de colza

C'est une source naturelle très importante d'acides gras insaturés de la famille des oméga-3. Cette huile peut être utilisée aussi bien en assaisonnement qu'en cuisson, mais historiquement elle n'était pas recommandée pour la friture. Elle peut être utilisée pour une cuisson normale, sans la faire fumer (comme toutes les huiles). Une légère odeur de poisson peut être perçue lorsque cette huile est chauffée, mais en dehors du désagrément que cela peut causer, il n'y a aucun inconvénient à cela.